Lorsque votre couple traverse une période difficile, qu'il est en crise et que les meilleurs conseils de vos amis (ou d'internet) semblent ne pas réussir à inverser la tendance, la rupture peut souvent vous apparaître comme une fatalité. Mais il existe une alternative : celle de recueillir l'aide et les conseils d'une personne (psychologue, thérapeute de couple) dont la spécialité est précisément d'aider les couples à trouver des solutions pour sortir de leur situation conflictuelle. Dans cet article, on fait un focus sur la thérapie de couple.

 

Qu'est-ce qu'une thérapie de couple ?

Tout le monde sait à peu près ce qu'est une consultation psychologique individuelle, eh bien une thérapie de couple c'est à peu près le même principe mais à deux. Alors qu'une thérapie individuelle sera centrée sur vous, votre psychologie et votre bien-être, la thérapie de couple sera centrée sur votre couple et son devenir, et le bien-être individuel que chacun des partenaires en tirera sera la conséquence des effets de la thérapie sur le couple.

La thérapie de couple n'a pas pour objectif de se focaliser sur un des partenaires, ni pour rôle d'être arbitre, juge ou avocate à même de distribuer des points ou de défendre une personne. La thérapie de couple veillera à rester centrée sur le couple, et non sur les intérêts de l'un ou l'autre des partenaires. L'objectif est de trouver des pistes, objectifs, exercices et solutions afin de permettre au couple de prendre une nouvelle direction, et ainsi aux partenaires de se sentir mieux.

 

Quand entamer une thérapie de couple ?

Lorsque vous en ressentez le besoin ou le désir. Lorsqu'après de nombreuses disputes ou conflits, vous avez l'intuition que ces conflits cachent un problème de fond qui risque de produire de nouveaux conflits, voir une séparation. Lorsque vous ressentez un blocage, une incapacité à changer les choses. Lorsque vous vous sentez incompris(e) malgré vos tentatives de dialogue. Lorsque des premières tenions apparaissent, et que vous souhaitez y trouver des réponses avant que ces tensions ne s'aggravent (il est toujours préférable de consulter pour prévenir, que pour guérir).

Dans toutes ces situations, il peut être fondamental et salvateur pour votre couple d'introduire un tiers, une personne neutre, qualifiée, qui vous aidera à trouver les solutions adaptées à votre situation.

 

Ya-t-il des conseils avant d'entamer une thérapie de couple ?

Première conseil : il est important de faire le choix à deux. Imposer une thérapie à un partenaire risque de le braquer, le mettre sur la défensive, le pousser à considérer le thérapeute ou psychologue comme un arbitre, et ainsi ne pas lui permettre ni permettre à votre couple de bénéficier du cadre thérapeutique.

Deuxième conseil : renseignez-vous sur l'approche du psychologue. Certains thérapeutes ont une approche « analytique » (le thérapeute analyse le passé du couple pour en dégager des structures fondamentales de fonctionnement, notamment inconscientes), d'autres sont « systémiques » (ils s'intéressent au couple en tant que système relationnel, et étudient la nature et les effets des intéractions entre partenaires), d'autres ont une approche « comportementale », (ils étudient le fonctionnement et les comportements du couple au quotidien, pour y déceler les mécanismes comportementaux et les modes de pensées responsables de la situation, et ce afin de proposer des exercices permettant d'inverser la tendance).

Troisième conseil : posez vous des bonnes questions avant d'entamer votre thérapie. Même si votre thérapeute vous aidera à reformuler vos questions et votre problématique en vous suggérant un objectif et une manière de l'atteindre, il est tout de même bon que vous et votre partenaire ayez trouvé un ou des objectifs communs : retrouver une sexualité épanouie, renouer le dialogue ...

 

Comment se passe une thérapie de couple ?

Suivant l'approche du psychologue ou thérapeute de couple, certaines techniques et outils utilisés peuvent varier, mais les principes fondamentaux resteront les mêmes que ceux d'une consultation psychologique : le thérapeute créera un espace thérapeutique qui vous permettra à vous (et donc votre couple) d'exprimer vos questionnements, problématiques et difficultés. Le thérapeute restera neutre, et pourra ainsi superviser et diriger la thérapie afin que vous compreniez mieux les mécanismes et structures de votre couple, mais aussi que vous compreniez mieux vos attentes, désirs et comportements. C'est ainsi que vous pourrez amorcer, individuellement et avec votre partenaire, les changements afin de donner une nouvelle direction à votre couple.

Il est possible que le thérapeute souhaite s'entretenir individuellement avec chacun des partenaires avant d’entamer la thérapie durant laquelle la présence des deux personnes sera indispensable.

Durant les séances, le thérapeute vous donnera des exercices, vous proposera de faire des jeux de rôles, de vous mettre à la place de l'autre, ou encore de définir vos attentes et vision du couple. L'idée est que, avec la bonne volonté des partenaires qui doivent s'investir et jouer le jeu, la thérapie puisse vous permettre de mieux comprendre à la fois votre couple, mais aussi votre partenaire et vous-mêmes. Vous éclaircirez ainsi vos désirs, attentes, rancoeurs, incompréhensions, vous apprendrez à mieux les communiquer et mieux les faire comprendre et accepter, et c'est ainsi qu'une voie positive et constructive pourra être constituée dans votre couple.

 

Quel est l'objectif d'une thérapie de couple ?

Si l'objectif général est de travailler à la reconstitution du couple sur des bases saines, solides et cohérentes avec les besoins et attentes de chacun des partenaires, il y a en réalité de nombreux objectifs secondaires, liés à la problématique qui amène à la thérapie de couple.

Si un couple fait face à l'infidélité, la thérapie permettra aux partenaires de mieux comprendre les raisons ayant généré cette situation (difficultés sexuelles, perte de complicité, distance, etc), afin de mieux traiter la difficulté à sa racine, tout en aidant les personnes à surmonter cette épreuve.

Si le couple fait face à un problème de communication et que le dialogue est rompu, le thérapeute ou psychologue analysera vos méthodes de communication, vous donnera des exercices et astuces afin d'améliorer vos échanges, et vous permettra de mieux exprimer vos attentes et non-dits.

Si le couple fait face à un problème d'agressivité, la thérapie aura pour objectif de mettre l'individu face à sa colère, à mieux la contenir, à mieux comprendre pourquoi celle-ci est déversée dans son couple, et ainsi à mieux la déplacer et détourner.

Mais il est aussi possible que le couple souhaite se séparer, et ainsi, la thérapie de couple permettra aux partenaires de se séparer de la « meilleur » des manières, en évitant des rancoeurs et agressivités supplémentaires, en évitant des répercussions négatives au près des éventuels enfants, en permettant au couple d'accepter la fin de la relation, et en se sentant le mieux possible après cette décision.

 

En sommes, nous pouvons dire que l'objectif de la thérapie de couple, c'est permettre au couple d'atteindre son objectif, un objectif construit, nourri et enrichi durant la thérapie, et qui permet à chacun des partenaires de trouver un équilibre et un bien-être psychologique.

 

Avec Psy n You, vous pouvez consulter des psychologues spécialisés dans les problématiques de couples, et qui vous aideront à trouver des réponses à votre situation.

Pour contacter nos psychologues, c'est par ici.