Le travail fait partie intégrante de la vie de chacun, ne serait-ce qu’en occupant souvent la majorité du temps de la journée. Cependant, l’espace occupé par le travail dépasse la partie strictement quantitative, et nous pouvons rester préoccupés ou investis dans notre vie professionnelle au-delà même de nos heures de travail : e-mails traités en soirée, pensées et préoccupations avant de dormir, etc. Dans certains cas, la vie professionnelle peut alors prendre un ascendant sur la vie personnelle et ainsi créer un déséquilibre chez le sujet, tant psychologique que physique.

Comment identifier un déséquilibre ? 

Avec l’existence d’internet et des nouvelles technologies, il est possible de travailler partout et à n’importe quel moment, et il est à l’inverse également possible de régler ses problèmes personnels, discuter et consulter ses sites web favoris au travail. Mais cette confusion et ce mélange sont-ils réellement positifs ? 

Plusieurs signes évocateurs d’un déséquilibre peuvent être rapidement observés : 

- Vous n’arrivez plus à vous dissocier mentalement de votre boulot, même en rentrant chez vous ou en pratiquant vos loisirs.

- Vous passez des week-ends entiers à travailler et vos jours de congés n’en sont pas réellement. 

- Votre quotidien manque d’activités personnelles (détente, sport, shopping, hobbies…) et votre entourage se plaint de votre absence. 

- Vous êtes chez vous le soir, en famille, et vous consultez encore vos emails durant le repas ou lors de vos discussions avec votre conjoint.

- Vous ramenez souvent des dossiers ou des tâches de votre bureau que vous n’avez pas complété la journée.

- Lorsque vous êtes au travail, vous êtes connecté en parallèle sur les réseaux sociaux, vous cherchez des bons plans voyage ou un nouveau professeur pour votre enfant…

- Après une dure journée de travail, vous rentrez chez vous mais vous ne ressentez pas le repos. Vous pensez toujours à vos tâches professionnelles et il ne reste plus de temps pour vous.

- Vos collègues vous appellent souvent, même durant les week-ends, et vous vous sentez obligé de répondre, quitte à passer des heures au téléphone.

Tous ces signes indiquent qu’il n’existe pas de barrières suffisamment importantes entre votre travail et votre vie personnelle : il est temps de vous réorganiser afin de retrouver votre équilibre.

Comment équilibrer vie professionnelle et personnelle ?

- Organiser son travail en tâches : une personne organisée est une personne qui sait classer ses priorités. Il est recommandé de fractionner ses objectifs et d’en tirer des tâches claires et précises. Aussi, essayez de faire une estimation du temps consacré pour chaque mission. Ainsi, vous vous retrouverez avec une liste détaillée de ce que vous devez faire mais surtout de ce que vous pouvez faire, sans risque de débordements.

- Fixer des limites : il ne s’agit pas, en dehors des temps de travail, de nécessairement couper contact avec ses collègues, mais plutôt de mieux communiquer avec eux. Si vos collègues ou managers ont pour habitude de vous contacter en dehors des heures de travail pour vous donner des missions supplémentaires, il devient alors important de proposer des réunions de travail afin que celles-ci y soient consacrées. Cela peut ne pas être évident pour toutes les professions, mais il est recommandé de trouver astuces et méthodes d’organisation afin de limiter cette confusion avec votre vie personnelle.

- Concentrez-vous au travail : pour libérer votre journée après les heures de boulot, il est important que ces dernières soient productives afin de ne pas emporter des tâches à accomplir ou finir chez vous. Pour cela, il faut essayer d’être le mieux concentré dans votre lieu de travail. Vous pouvez ainsi créer une réelle ambiance motivante et productive : déconnectez vous des réseaux, éteignez votre portable personnel et oubliez les soucis de la maison. Tentez au maximum de terminer vos missions quotidiennes, mais sans tomber dans une atmosphère de stress et de pression : si vous n’avez pas terminé aujourd’hui, alors la tâche nécessite un temps de travail supplémentaire : le lendemain.

- Accordez-vous du temps : bien que votre profession représente une partie importante de votre vie, votre personne est prioritaire. Si vous perdez l’équilibre entre votre vie personnelle et professionnelle, c’est votre corps et votre esprit qui risquent d’en souffrir, et par la suite votre vie professionnelle. Pour cela, veillez toujours à consacrer du temps pour vous, à ne pas oublier vos passions et loisirs et à vivre ce qui constitue votre personnalité en dehors du cadre professionnel. 

- Libérer un créneau horaire pour gérer les imprévus : Lorsque vous programmez vos périodes de travail, essayez de laisser quelques moments libres dans le mois. Ainsi, lorsqu’apparaît un imprévu ou une urgence, vous ne vous sentez pas obligé de diminuer le temps de travail ou votre temps personnel. Un planning qui ne laisse que peu d’espace est toujours un planning difficile à maintenir, et donc facteur de stress ou d’empiètement sur la vie privée.

- Ne négligez pas votre entourage : afin de nourrir vos journées off, n’hésitez pas à programmer des sorties, des activités et loisirs avec vos proches. Cela vous permettra de diminuer votre stress, de ressentir un plaisir social et une chaleur humaine, mais également de maintenir dans votre vie des habitudes qui constitueront des pôles d’attraction en dehors du cadre professionnel.

- Offrez-vous des périodes off : l’importance des vacances est primordiale, mais nous parlons ici de vraies périodes de repos : période de déconnexion véritable, de détente et de ressource mentale qui permettront à votre esprit de se concentrer sur d’autres aspirations fondamentales à votre bonheur. Par la suite, vous verrez que votre rendement professionnel n’en sera que bonifié, car le repos aura limité la démotivation ou l’épuisement professionnel.

Ces conseils peuvent être rapidement intégrés dans votre vie, notamment lorsqu’il existe un léger déséquilibre qui ne provoque pas d’empiètement significatif sur votre vie. Mais lorsque vous sentez que les choses vous dépassent, il est recommandé de consulter un psychologue afin d’identifier les mécanismes professionnels, organisationnels ou psychiques qui favorisent cette problématique. Chez Psy n You, nous vous mettons en relation avec des psychologues en ligne qui vous permettront d’inverser positivement les dynamiques, vous pourrez les consulter via différents médias, au tarif de 35€ la séance.

Je m'inscris