Même si les happy ends n’existent pas uniquement dans les films, la possibilité d’une séparation entre deux partenaires reste possible, et hélas même probable, certains chiffres avancent même que près de 45% des mariages se termineraient en divorce.

Le divorce et la séparation génèrent fréquemment d'intenses souffrances psychologiques, on peut se sentir vide, abandonné, déprimé et surtout seul. On perd goût à la vie, on se démotive et on peut s’isoler ou devenir pessimiste, voir entrer en dépression. Evidemment, ceci n'est pas une fatalité, et ce à quoi ressemblera votre vie après une séparation dépendra souvent bien plus de vos actions que de la séparation en tant que tel. Un divorce est certes la fin d’une histoire mais c'est peut-être le début d’une toute nouvelle vie, et cela dépend de vous.

Dans cet article nous aborderons ce qu’il faut faire, mais également ce qu’il ne faut pas faire pour sortir la tête de l’eau durant et après un divorce.

Ce qui est déconseillé pendant un divorce

La vengeance 

Vous avez beaucoup souffert, vous en voulez énormément à votre ex partenaire et cela peut se comprendre. Mais la vengeance ne résoudra pas vos problèmes, et en créera au contraire de nouveaux : ceux liés à la vengeance de votre vengeance. En situation de divorce, accumuler de la vengeance risquera de provoquer des situations parasites qui pourraient encombrer vos démarches et tentatives d'accords.

Ceci peut aussi créer de la frustration et de la culpabilité, lorsqu'après avoir exécuté votre plan vous vous rendrez compte que cela n’a pas résolu votre tristesse et que vous vous sentez toujours aussi blessé(e).

Vouloir à tout prix récupérer son ex 

Il est délicat de savoir si une relation peut ou non être sauvée, et ce conseil s'applique donc au cas par cas. 

Parfois, les deux partenaires forment un couple assez mature et sont suffisamment conscients de leur relation, mais aussi de leurs erreurs. Dans ce cas, il peut être possible de s’en remettre et d’éviter le divorce si les deux personnes en ont la volonté et le désir. Les partenaires peuvent alors transformer la séparation en un break, éviter la séparation et s’aider d’une thérapie de couple afin de reconstruire le couple. 

Dans d’autres cas, principalement lorsque tout a été essayé ou que l’envie et la motivation ne sont plus là, la séparation peut constituer le “meilleur” moyen de ne pas ternir encore plus la relation, et la volonté de récupérer son ex peut au contraire être contreproductive et éloigner encore plus les personnes. 

Impliquer les enfants dans le divorce

Durant un divorce, la souffrance des parents ne doit en aucun cas faire oublier celle des enfants, surtout si ces derniers sont utilisés comme moyen de pression de la part de l’un des deux parents. Tâchez de ne pas les forcer à prendre parti car ils ont autant besoin de vous que de votre ex-conjoint, ce n’est pas parce que vous n’êtes plus ensemble qu’eux aussi doivent couper les ponts ou choisir uniquement un parent. N'oubliez pas aussi de montrer clairement aux enfants que le divorce des parents n’impacte pas l’amour de ces derniers pour leur famille.

L’idéal est de laisser les enfants en dehors des conflits conjugaux. Lorsqu’ils voient que leurs parents sont assez matures pour gérer leurs problèmes, ils pourront l'être également à leur tour. 

Ce qui est conseillé pendant un divorce

Parler de son divorce

Que ce soit à votre famille, vos amis, ou à un psychologue, en parler vous aidera à mieux surmonter la situation car vous prendrez du recul par rapport à elle tout en vous renforçant avec les avis et le soutien d’autrui. Faites simplement attention à ne pas en parler aux “mauvaises” personnes, ainsi qu’à ne pas en parler à “trop” de personnes, au risque de vous trouver face à un nombre incalculable d’avis différents qui pourraient alors renforcer vos doutes et inhiber vos prises de décisions. 

Se focaliser sur l’essentiel 

Un couple nécessite des sacrifices, et implique souvent le renoncement à une part de nous-même afin de préserver la relation. Une séparation est donc une occasion pour vous de prendre les décisions que vous voudrez en ne pensant qu’à vous-même. Réajustez vos objectifs, faites de nouvelles choses, concentrez vous sur votre bien-être. Tout cela vous aidera à vous sentir mieux car cela générera une forme de compensation : vous aurez renoncé à une relation mais aurez retrouvé vos vieilles et bonnes habitudes. 

Se faciliter la vie durant le divorce

Si vous ressentez que la procédure du divorce vous stress ou provoque en vous de l’angoisse, alors confiez cela à un professionnel vous permettra d’économiser du temps et de l'énergie. Un médiateur fera l’affaire et vous représentera dans les procédures communes. Un avocat vous facilitera la tâche et vous aidera à trouver un équilibre des droits entre vous et votre partenaire.

Consulter un psychologue

Vous pouvez aussi faire appel à une psychothérapeute pour vous aider à surmonter la situation. L’appui thérapeutique vous permettra de prendre le recul nécessaire afin de mieux accepter et gérer la situation que vous vivez, mais également afin de mieux vous reconstruire. Comme évoqué précédemment, la souffrance ressentie après une séparation ne dépend pas uniquement de la séparation en soi, mais également des pensées qui lui succèdent, des habitudes qui s’installent et des comportements mis en place après la séparation

Vous pouvez ainsi vous inscrire gratuitement et consulter nos psychologues en ligne spécialisés dans les problématiques de couple, et ce par vidéo, téléphone ou chat.